La chicorée, une base pour la micronutrition

La chicorée, une base pour la micronutrition

La chicorée, une base pour la micronutrition. 

 

La micro quoi ? La MICRONUTRITION.

 

Je vous explique : notre alimentation est construite sur un modèle de production, de conservation, de préparation et de cuisson appauvrissant la valeur nutritionnelle des aliments. En effet, plus un aliment est transformé, plus il perd en qualité nutritive.

Les slogans de la société tel que « Manger 5 fruits et légumes par jour », « ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé », ne sont alors plus suffisant pour certaines personnes (stress, activité physique accrue, grossesse, âge, maladies…). Attention, ils demeurent toujours vrais et les suivre permet d’avoir un semblant d’équilibre.

 

C’est à ce moment-là que la micronutrition rentre en jeux. La micronutrition est source d’équilibre et de santé.

 

D’après l’Institut Européen de Diététique et Micronutrition (IEDM), la micronutrition peut se résumer en deux choses :  mieux choisir son alimentation et complémenter sur mesure. Il faut donc adapter l’alimentation à son profil personnel et à son mode de vie.

 

En effet, chaque personne est unique. Nous ne sommes pas nés avec les mêmes prédispositions génétiques ou le même métabolisme. Nous avons donc des besoins différents. Le rôle de la micronutrition est de rétablir les éventuels déséquilibres alimentaires et les déficits en certains micronutriments. C’est un élément très important pour notre bien-être et notre santé peu importe notre âge.

 

La micronutrition permet de répondre aux problématiques de troubles du fonctionnement digestif, du surpoids, des troubles de l’humeur et du sommeil, des troubles du comportement alimentaire. Elle permet également de lutter contre le vieillissement et les maladies dégénératives, optimise les performances sportives et prévient des maladies cardiovasculaires.

  

Mais avant de parler des micronutriments, voici un petit rappel sur la composition des aliments.

 

Les aliments nous apportent des nutriments et de l’énergie sous forme de calories :

 

  • Protéines :

Elles sont utiles pour les muscles et proviennent de 2 sources : protéines d’origine animale (viandes, poissons, œuf) ou végétale (légumineuses, céréales).

 

  • Glucides :

Ils sont sources d’énergie pour le corps et existent sous 2 formes : les glucides simples ou complexes.

 

  • Lipides :

Ce sont des constituants des cellules qui proviennent de 2 sources : lipides d’origine animale (beurre, crème fraîche) ou végétale (huiles).

 

  • Autres éléments :

Il y a tout d’abord les vitamines, minéraux, antioxydants qui sont indispensables pour le corps. Ensuite il y a les fibres qui sont bénéfiques pour un bon transit et une bonne digestion.

 

Cette dernière catégorie constitue celles des micronutriments. Il y a certains éléments que notre organisme ne sait pas synthétiser ou pas en assez grande quantité. Il est nécessaire de palier à ce déficit à travers nos apports dans notre alimentation.

 

Nous allons maintenant faire un petit zoom sur les micronutriments afin de mieux comprendre comment les supplémenter :

 

  • Les minéraux:

Les minéraux sont présents en quantité́ illimitée dans la nature, dans l’eau (rivières, lacs, océans) et dans les sols. Ils assurent des fonctions essentielles de l’organisme :

  • Au niveau du métabolisme : composition des enzymes et des hormones.
  • Au niveau de la structure de l’organisme : constitution des os et des dents.
  • Au niveau des fonctions de l’organisme : maintien du rythme cardiaque, de la contraction musculaire, de la conductivité neuronale et de l’équilibre acido-basique

 

Il existe 22 minéraux classés en 2 catégories :

  • Minéraux majeurs : 7 minéraux dont l’apport nutritionnel conseillé (ANC) > 100mg par jour

Calcium, Magnésium, Potassium, Phosphore, Soufre, Sodium, Chlore

  • Oligoéléments : 15 minéraux trouvés à l’état de traces

Fer, Zinc, Cuivre, Fluor, Iode, Chrome, Sélénium, Nickel, Lithium, Chrome, Manganèse, Molybdène, Cobalt, Silicium, Vanadium, Bore, Arsenic

 

  • Les vitamines :

Les vitamines n’apportent aucune valeur énergétique mais sont essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme. Nous trouvons les vitamines dans nos apports alimentaires. Il n’y a pas de production par l’organisme sauf pour les vitamines D et K. Elles ont de nombreuses fonctions biologiques :

  • Régulent le métabolisme
  • Facilitent la libération d’énergie
  • Participent à la synthèse des os et des tissus

 

Il existe 13 vitamines classés en 2 catégories :

  • Les vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau)

Vitamines du groupe B (B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, B8, B9 et B12) et la vitamine C

  • Les vitamines liposolubles : (solubles dans les graisses)

Vitamines A, D, E et K

 

  • Les fibres:

Les fibres sont essentielles pour le transit et la digestion. Les principales sources sont : les fruits, légumes, céréales, féculents complets. Elles ont pour effet de faciliter le transit et d’entretenir le microbiote intestinal.

 

Après cette petite parenthèse sur la nutrition, concentrons-nous sur la chicorée. La chicorée est une plante issue de la famille des astéracées, elle possède une grande richesse nutritionnelle et de nombreuses vertus.

 

La chicorée possède des bienfaits sur la digestion. Contrairement au café, elle ne contient pas d’excitants. La chicorée permet également de renforcer les défenses naturelles et favoriser l’assimilation du fer et du calcium.

 

La chicorée peut donc être une base pour la micronutrition. Voici quelques idées d’éléments à rajouter à votre boisson afin d’obtenir un cocktail riche en micronutriments.

 

  • Cacao

Le cacao est un aliment riche en minéraux (Magnésium, Potassium, Phosphore, Fer). Il a donc un effet bénéfique sur le corps. Nous vous conseillons donc de tester notre gamme N°2 Escale Cacao et sa revisite N°3 Escale Cacao Grand Cru afin de profiter de tous leurs bienfaits. De plus en tant que source de magnésium, le cacao un très bon antistress et un antifatigue reconnu.

 

  • Spiruline

La spiruline est une microalgue verte appartenant à la famille des cyanobactéries. C’est un aliment qui possède une forte teneur en fer. Le fer est un oligoélément essentiel à notre corps. Il facilite l’oxygénation de nos organes/muscles et constitue l’hémoglobine (intérieur des globules rouges)

 

  • Coenzyme Q10

Le coenzyme Q10 possède une structure chimique qui ressemble fortement à la vitamine K. C’est un élément utile à la production d’énergie et contrôle du stress oxydatif. Il est vital pour tous les organes nécessitant de l’énergie, donc pour le cas du cœur, des poumons, du foie, muscles…

Le coenzyme Q10 est synthétisé par l’organisme à partir des micronutriments de notre alimentation : acides aminés, vitamines du groupe B, la vitamine C, oligo-éléments et minéraux.

 

  • Collagène

Le collagène est une protéine dite structurale. Elle est présente en grande quantité dans la peau, les cartilages, les tendons, les tissus conjonctifs et les ligaments.  Cette protéine est responsable de l’élasticité de la peau et de la souplesse des articulations. Il permet aussi d’éviter la déshydratation en captant ou retenant l’eau dans les tissus.

 

Il existe 3 sortes de collagène différents :

  • Le collagène I : dans la peau et les tissus osseux
  • Le collagène II : dans le cartilage
  • Le collagène III : dans les muscles et le réseau sanguin.

Avec l’âge, la teneur en collagène diminue dans notre corps. Il est donc utile de palier à ce manque avec des compléments.  

 

  • Laits végétaux

Il existe de nombreux laits végétaux sur le marché, cependant ils n’ont pas tous les mêmes propriétés. Aussi, ils sont naturellement très pauvres en calcium. Il faut donc privilégier ceux enrichis en calcium.

 

  • Le lait de soja: c’est le lait le plus riche en protéines.
  • Le lait d'amande: il contient des vitamines A, B et E, beaucoup de fer et de magnésium ainsi que des fibres.
  • Le lait de noisette: il est riche en fer, calcium et magnésium et en acides gras monoinsaturés.
  • Le lait de riz : Il contient du silicium, élément qui permet la bonne fixation du calcium et du magnésium.
  • Lait d'avoine: Il est riche en fibres, en acide gras insaturés, en magnésium et en fer.
  • Lait de coco: il contient des fibres, des vitamines C, E, et du groupe B mais aussi beaucoup d’oligo-éléments.

 

  • Lait animal

C’est un lait riche en calcium, phosphore, vitamine B2, vitamine B12, vitamine D, sélénium, vitamine B5 (acide pantothénique) et vitamine A.

 

Finalement, pour profiter de tous les bénéfices des aliments, promouvoir l’interaction entre eux et profiter de leurs saveurs, il est nécessaire de varier notre alimentation.  L’équilibre entre les catégories alimentaires est essentiel et protecteur pour l’organisme. Voici 5 mots clés que à retenir pour avoir un bon équilibre alimentaire :

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés